Identifiant

Chaudière pour immeuble collectif ou chaudière individuelle ?

Que cela soit pour du neuf ou de la rénovation, la question du chauffage d’un immeuble se posera inévitablement.

Alors qu’un particulier vivant dans une maison individuelle a dans tous les cas besoin d’être équipé d’une chaudière qui lui est propre, il n’en va pas de même pour un bâtiment contenant plusieurs appartements.

Une des questions les plus fréquemment posées est la suivante :

Est-il préférable de choisir une chaudière collective pour tout l’immeuble ou bien installer une chaudière individuelle dans chaque appartement ?
Il n’y a pas une seule et même réponse pour toutes les configurations. Cela serait trop simple !

En revanche, chaque choix aura des avantages et des inconvénients qui lui sont propres. Nous allons les passer en revue.

Les avantages de la chaudière individuelle

Le principal avantage d’une installation de chaudières individuelles dans chacun des appartements d’un immeuble est celui du suivi des consommations.

En effet, chacun ayant sa chaudière et son compteur, il paye directement sa facture à son fournisseur.

À l’inverse, avec une chaudière collective, c’est le syndic de copropriété qui a pour rôle de distribuer les charges de chacun en fonction de sa consommation.

Bien qu’aujourd’hui les logements soient souvent équipés de compteurs individuels, même dans le cas d’une chaudière collective, afin d’éviter les abus, les litiges et éventuelles contestations sont plus difficiles à résoudre dans le cas d’une solution collective de chauffage.

Les avantages d’une chaudière collective

La grande force d’une chaudière collective dans un immeuble est de mutualiser les ressources. Grâce à ce regroupement, la puissance nécessaire à installer pour assurer les besoins de chacun en eau chaude sanitaire et en chauffage est moindre.

Cela vient tout simplement du fait que tout le monde n’utilise pas l’eau chaude en même temps…

Prenons un exemple concret : un immeuble contenant 50 logements. Avec des chaudières gaz individuelles, il faudrait 50 chaudières de 25kW, soit 500kW de puissance à installer.

À l’inverse, en choisissant un système central de chauffage, une puissance thermique de 300kW serait suffisante.

Egalement, l’entretien est plus aisé, car il n’y a qu’un seul élément chauffant à entretenir, au lieu de 50… D’un point de vue financier, cela est donc généralement bénéfique sur le long terme, sur le temps d’intervention et sur les pièces détachées (avec 50 chaudières le nombre de pièces par chaudières est multiplié et le coût est donc plus onéreux).

Par ailleurs, en cas d’évolution du système de chauffage collectif, par ajout par exemple d’un élément d’énergie renouvelable, comme des panneaux solaires ou une cogénération, le couplage sera infiniment plus simple.

Les chaudières collectives offrent une meilleure longévité. En effet, une chaudière forte puissance dure plus longtemps (environ 20-25 ans) qu’une chaudière individuelle.

De plus, le coût d’installation est réduit par rapport aux chaudières individuelles et il y a la possibilité d’absence de gaz dans les appartements, ce qui offre plus de sécurité pour les chaudières collectives.

Quelle solution de chauffage choisir pour son immeuble ?

Nous pouvons distinguer deux cas distincts :

Réhabilitation d’un immeuble ancien

Dans ce cas les paramètres techniques et la configuration des lieux imposent souvent de garder le choix existant.

Passer d’un chauffage collectif à un chauffage individualisé n’est pas toujours possible, et encore moins simple à réaliser. L’inverse est également vrai.

chaudiere immeuble collectif

Création d’un bâtiment neuf

Le mieux est de s’entourer en amont de professionnels, comme les bureaux d’étude thermiques qui pourront vous aider dans le dimensionnement et le choix de votre solution de chauffage.

Cependant un autre critère peut également être pris en compte :

  • Les logements seront-ils occupés par les propriétaires ou sont-ils destinés à de la location ?

Si ce sont les propriétaires qui y vivent, on peut penser qu’ils seront plus à même de gérer un système de chauffage collectif en bonne intelligence, ce qui sera économique sur le long terme.

chaudiere immeuble individuel

En revanche, si les logements sont destinés à de la location immobilière, dans un souci de simplicité et pour éviter les litiges, les chaudières individuelles peuvent se révéler plus pertinentes.

  • A l’inverse, avec une chaudière collective c’est le syndic de copropriété qui a pour rôle de distribuer les charges de chacun en fonction de sa consommation.
  • Bien qu’aujourd’hui les logements soient souvent équipés de compteurs individuels, même dans le cas d’une chaudière collective, afin d’éviter les abus, les litiges et éventuelles contestations sont plus difficiles à résoudre dans le cas d’une solution collective de chauffage.